Alimentation : Consultation des 8 premiers jours

L'essentiel
  • Régime lacté exclusif
  • Encourager l’allaitement maternel
  • Pas de lait de vache
En détail

Allaitement maternel

  • Alimentation la plus adaptée : le lait maternel a une composition qui varie au cours de la tétée et au fil des semaines pour s’adapter aux besoins nutritionnels du nourrisson. Il est très digeste et a l’avantage de faire profiter l’enfant des anticorps de sa mère.
  • A promouvoir, sans toutefois culpabiliser les mères qui ne le choisiront pas après avoir reçu nos informations sur ses avantages.
  • A anticiper pour le réussir : en discuter avant la naissance pour favoriser l’adhésion des mères à ses principes qui peuvent être vécus comme contraignants, surtout si elles n’ont pas été informées au préalable.
  • A la demande de l’enfant : laisser téter l’enfant le plus souvent possible, dès les premiers signes d’éveil, si possible sans attendre les pleurs, en répondant à toutes les demandes de tétées. Il n’y a pas de limite au nombre de tétées, ni d’intervalle fixe à respecter entre les tétées. Il est conseillé de laisser l’enfant au sein tant qu’il tète efficacement, en donnant à chaque tétée un sein « jusqu’au bout » puis l’autre en fonction de l’appétit, en intervertissant l’ordre à la tétée suivante. Le rot n’est pas systématique. Il est recommandé de se laver les mains, mais de ne pas laver le sein avant et après la tétée, une douche quotidienne suffit. Il faut éviter de donner une tétine pendant la durée de l’allaitement maternel car la succion en est différente. Cela peut rendre les tétées difficiles et douloureuses pour la mère, en raison d’une mauvaise prise en bouche du mamelon par l’enfant.

Ou allaitement artificiel

  • Règle de reconstitution pour toutes les préparations infantiles en poudre : une cuillère-mesure rase de lait en poudre pour 30 ml d’eau faiblement minéralisée.
  • L’eau du robinet peut être utilisée pour la préparation des biberons. Ne pas utiliser de l’eau ayant subi une filtration ou un adoucissement, ou de l’eau embouteillée provenant d’une bouteille ouverte et réfrigérée depuis plus de 24 heures.
  • Un biberon peut être consommé par l’enfant à température ambiante. Ne pas réchauffer au four à micro-ondes. Dans la mesure du possible, le biberon doit être préparé juste avant sa consommation.
  • Il n’y plus lieu de stériliser les biberons.
  • La composition des préparations infantiles est réglementée en France par un arrêté ministériel de 2008.
  • Préparations pour nourrisson de 0 à 4 mois (anciennement dénommées « laits 1er âge »).
  • Quantité :
    • En 6 à 8 fois la première semaine : 6 x 20ml à J1, 6 x 30 ml à J2, 6 x 40 ml à J3, 6 x 50 ml à J4, 6 x 60 ml à J5, 6 x 70 ml à J6, 6 x 80 ml à J7, 6 x 90 ml à J8.
    • La 2ème semaine : 6 x 90 ml (d’eau + 3 mesures arasées de lait).
    • Du 15ème jour à 3 mois : quantité à proposer par jour = (poids en grammes/10) + 250 ml selon la règle d’Appert.

Le lait de vache n’est pas adapté pour le nourrisson et expose à des risques de carences nutritionnelles, tout comme les autres laits d’origine animale, les préparations à base de jus végétaux...

Pour en savoir plus
  • Carnet de santé, Cerfa n°12593*01. Ministère de la santé et des solidarités, 1er janvier 2006 accès en ligne
  • Les nouveaux modèles du carnet et des certificats de santé de l'enfant (en vigueur à partir du 1er janvier 2006), guide à l'usage des professionnels de santé. Ministère de la santé et des solidarités, 1er Janvier 2006 accès en ligne
  • Le guide de l’allaitement maternel. Institut National de Prévention et d'Education pour la Santé, Octobre 2009  accès en ligne
  • Conseils pour un allaitement réussi. Association française de Pédiatrie Ambulatoire  accès en ligne
  • Chouraqui JP, Dupont C, Bocquet A, Alimentation des premiers mois de vie et prévention de l’allergie. Archives de Pédiatrie. Elsevier Masson SAS, Avril 2008, Vol.15, pp. 431-442
  • Chouraqui JP, Dupont C, Boquet A, . Alimentation des premiers mois de vie et prévention de l’allergie : réponse des auteurs. Archives de Pédiatrie. Elsevier Masson SAS, Aout 2009, Vol.16, pp. 1191-1193
  • Dubern B. Diversification alimentaire chez le jeune enfant. EMC Pédiatrie. Elsevier Masson SAS, Paris, 4-002-H-25, 2008
  • Rance F, Bidat E, Dutau G. Alimentation de la mère et de l’enfant les premiers mois de vie et prévention de l’allergie. Archives de Pédiatrie. Elsevier Masson SAS, Avril 2009, Vol.16, pp. 385-386
  • Tounian P. Diversification alimentaire : idées reçues et preuves scientifiques. Archives de Pédiatrie. Elsevier Masson SAS, Décembre 2010, Vol.17-S, pp. 225-228
  • Turck D1Dupont C2, et al. Complementary feeding: Evolving concepts and recommendations.  2015 May;22(5):457-60. doi: 10.1016/j.arcped.2015.02.018. Epub 2015 Apr 9.